Tendance haute saison 2016
Observatoire du tourisme - 25/08/2016

Note de tendances haute saison

et premier bilan 2016

Une Nouvelle-Aquitaine très attractive pour les Français et les étrangers.

Une haute saison réussie sur le littoral et dans l'intérieur.

72% des professionnels sont satisfaits de leur fréquentation en haute saison.

Une haute saison qui ne suffit pas à compenser une avant-saison difficile.

Après le pont du 14 juillet, 71% des professionnels étaient sereins pour la haute saison. Ils avaient raison puisqu’ils sont aujourd’hui 72% à tirer un bon bilan de la haute saison 2016.

Le baromètre 2016 IPSOS-Europ Assistance indiquait que 65% des touristes européens avaient l’intention de séjourner au bord de la mer. La Nouvelle-Aquitaine a tous les atouts pour répondre à cette demande et la haute saison s’est bien déroulée pour 81% des professionnels des destinations littorales. Les indices de satisfaction dépassent les 80% à La Rochelle-Île de Ré, sur le littoral médocain et sur la côte landaise et les 90% sur le Bassin d’Arcachon et sur la Côte Basque. Les responsables sont satisfaits de leur fréquentation française et étrangère et estiment avoir dépassé leur niveau d’activité de la haute saison 2015.

Dans l’intérieur, 65% des responsables se disent satisfaits de leur haute saison (76% de leur fréquentation hexagonale et 52% de leur fréquentation étrangère). Le bilan est positif en Périgord Vert, Pourpre et Blanc, dans les Landes, en Lot-et-Garonne, en Béarn et Pays Basque, dans la Creuse et en Corrèze, en Charente et dans le Marais poitevin.
37% des professionnels de l’intérieur ont dépassé leur niveau d’activité de la haute saison 2015 (contre 30% qui notent une baisse).

Tous les hébergements enregistrent de bons résultats pour la haute saison, notamment grâce à une fréquentation hexagonale soutenue, les résidences de tourisme et les campings dépassant même leurs scores de 2015.

Les professionnels du thermalisme et de la thalassothérapie sont satisfaits d’une fréquentation en hausse par rapport à l’an dernier.

Informations complémentaires
> Lien vers le fichier téléchargeable