Tendance juin 2016
Observatoire du tourisme - 05/07/2016

Note de tendances juin 2016

Juin : le manque de soleil bénéficie au tourisme urbain.

Le mois de juin a été morose sur le littoral et dans l’intérieur mais les grandes villes restent attractives.

Une avant-saison en baisse, sauf dans les grandes villes.

31% des professionnels sont satisfaits de leur fréquentation de juin.

Le bilan de la fréquentation en juin est positif pour 63% des professionnels des grandes villes, notamment grâce aux bons scores de Bordeaux qui a bénéficié d’une présence étrangère soutenue lors de l’Euro de football. A Pau et à Poitiers-Futuroscope, le mois de juin a été globalement correct, la fréquentation française restant soutenue.

Dans l’intérieur, le taux de satisfaction s’élève à 30%. Le Lot-et-Garonne, le Béarn et le Marais poitevin échappent à cette morosité en affichant de bons scores de fréquentation hexagonale et étrangère.

Sur le littoral, 29% des responsables se disent satisfaits de leur activité pour le mois écoulé. Le Bassin d’Arcachon tire mieux son épingle du jeu en affichant la seule tendance à la hausse des destinations littorales. La Côte Basque a réussi à égaler sa fréquentation de juin 2015.

Selon les hébergements, le bilan est très différent. Les hôteliers et les responsables de résidences de tourisme sont satisfaits de leur fréquentation, même si elle est restée inférieure à celle de juin 2015. Les campings, les villages de vacances et les meublés, n’ont pas attiré suffisamment de touristes en ce début de saison.

Le tourisme de santé ou de bien-être et l’œnotourisme restent des filières attractives pour la région, le mois de juin s’y est plutôt bien déroulé.

Informations complémentaires
> Lien vers le fichier téléchargeable